Lettre d’info

Pour vous abonner et recevoir les dernières nouvelles sur la SFGP, cliquez-ici

Consulter nos archives

CETCCUS : Cutting-Edge Technology for Carbon Capture, Utilization and Storage

Date : 24-27 septembre 2017 à Clermont-Ferrand

Le congrès CETCCUS (Cutting-Edge Technology for Carbon Capture Utilization and Storage), organisé conjointement par Karine Ballerat-Busserolles, Ingénieure de Recherche à l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand et membre de la sfgp, par John Carroll, Directeur du Département « Process Engineering Geostorage » de la société Liquid Gas engineering au Canada, et par Mickael Simond, Président de CALNESIS, France, s’est déroulé du 24 au 27 septembre 2017 au Novotel de Clermont-Ferrand. Ce congrès a regroupé des scientifiques, des industriels et des acteurs de la vie publique de différentes nationalités (chinois, canadiens, français, espagnols, italiens, suisses, danois, etc…) autour d’une problématique cruciale de nos jours : la réduction des rejets de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Il est largement admis de nos jours que l’augmentation de la quantité de dioxyde de carbone dans l’atmosphère lié à l’activité humaine a une incidence sur le climat mondial. Une option pour réduire la production de carbone sur les sources fixes consiste à réduire drastiquement l’utilisation des énergies fossiles. Parallèlement à la mise en place de procédés éco-efficients et des énergies alternatives, il est également nécessaire réduire la production de CO2 sur les sources fixes déjà existantes. Pour cela, une des options reconnue est l’utilisation du CCUS (carbon capture utilization and storage). Il s’agit de capter sélectivement le CO2 dans les fumées industrielles avant son rejet dans l’atmosphère. Ce CO2 ainsi purifié, pourra alors être utilisé s’il atteint les spécifications de pureté nécessaire pour les applications ciblées. Il pourra également être transporté vers des sites de stockage ou il pourra être injecté dans des formations souterraines appropriées.

L’ensemble de la démarche du CCUS, depuis le captage jusqu’à l’utilisation du CO2 ou son stockage ont été présentés à travers des exemples de recherches académiques ou de démonstrations industrielles. L’utilisation du CO2 comme matière première, ou comme aide pour la récupération assistée du pétrole ont été illustrées au travers d’applications européennes, mais également canadiennes ou chinoises.

Inscription : https://www.azur-colloque.fr/DR07/inscription/preinscription/136

En savoir plus : http://sfgp.asso.fr/groupes-thematiques/single/?no_cache=1&group=15